Dossier

Obésité, métabolisme des estrogènes et cancer

Mis en ligne le 19/12/2016

Auteurs :

  • Il existe un lien bien établi entre l'obésité et le cancer.
  • L'excès d'adiposité viscérale, par opposition à l'obésité simple, serait responsable de la promotion de la tumorigenèse.
  • Les mécanismes physiopathologiques liant l'obésité à la carcinogenèse incluent à la fois des effets paracrines du tissu adipeux et des altérations systémiques associées à l'obésité qui comprennent notamment des augmentations des taux d'estrogènes biodisponibles, affectant la différenciation des cellules, leur prolifération et leur apoptose.
  • Des effets génotoxiques peuvent être produits par les métabolites d'estrogènes eux-mêmes et initier des lésions cancéreuses.
  • Une exposition environnementale pourrait accroître les activités estrogéniques de l'organisme, induisant possiblement des effets métaboliques pouvant ensuite influer sur les processus cancérigènes.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

Mots-clés