Dossier

Immunothérapies des hémopathies lymphoïdes matures

Mis en ligne le

Mis à jour le 09/05/2017

Auteurs : G. Manson, R. Houot

  • De nouvelles formes d'immunothérapie (inhibiteurs des points de contrôle, anticorps bispécifiques, CAR-T cells) sont en développement. Les premiers résultats dans les hémopathies lymphoïdes matures sont encourageants, y compris chez des patients atteints d'hémopathie lymphoïde mature en rechute ou réfractaire après chimiothérapie dont le pronostic est généralement sombre.
  • Les inhibiteurs des points de contrôle (anti-PD-1) ont une activité remarquable dans le lymphome de Hodgkin, ce qui a permis l'obtention d'une AMM dans cette indication. Les anticorps anti-PD1 semblent également avoir une efficacité dans d'autres hémopathies lymphoïdes, en particulier dans les lymphomes B du médiastin, les lymphomes cérébraux primitifs, les lymphomes testiculaires, les syndromes de Richter, et certains lymphomes T (mycosis fongoïdes/syndrome de Sézary).
  • Les anticorps bispécifiques (qui ont déjà une AMM dans la LAL-B) et les CAR-T cells montrent également des résultats très encourageants dans les hémopathies lymphoïdes matures.
  • Si de nombreuses questions restent encore à élucider (choix et positionnement de l'immunothérapie, optimisation, combinaisons, etc.), ces nouvelles classes de traitements anticancéreux ouvrent des options thérapeutiques nouvelles et prometteuses pour les patients atteints d'hémopathie maligne.
Liens d'interêts

G. Manson déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

R. Houot n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]