Dossier

Intérêt des chélateurs du fer

Mis en ligne le 19/12/2017

Mis à jour le 20/12/2017

Auteurs : C. Rose

  • Nous disposons maintenant de plusieurs agents chélateurs du fer bénéficiant d'une large et longue expérience clinique (déféroxamine, défériprone et déférasirox). La bêta-thalassémie majeure reste, au sein des anémies nécessitant des transfusions au long cours, l'affection pour laquelle l'impact de cette surcharge en fer est le plus important. Les traitements chélateurs du fer sont, à des degrés variables, efficaces pour obtenir une balance négative du fer, qu'elle soit évaluée par la ferritine sérique, la concentration intrahépatique en fer (T2* en IRM) ou le T2* cardiaque. Un début précoce, une bonne observance et tolérance, une gestion rigoureuse des effets indésirables et un monitoring strict de l'amplitude de la surcharge sont les points clés de la prise en charge. Ces avancées ont permis d'allonger considérablement la survie des patients.
Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec Scientific Board, Sanofi, Novartis.

auteur
Pr Christian ROSE

Médecin
Hématologie
Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, Lille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
Mots-clés