Dossier

Métabolisme du fer

Mis en ligne le 19/12/2017

Mis à jour le 20/12/2017

Auteurs : Z. Karim

  • L'homéostasie du fer repose sur le taux de son absorption par l'intestin et sa libération des sites de stockage, les macrophages. L'excès de fer est responsable d'une hémochromatose, et sa carence aboutit à l'anémie ferriprive. La compréhension des processus impliqués dans le maintien de l'homéostasie du fer a fait des progrès considérables. L'hepcidine est un des acteurs-clés et joue un rôle crucial dans la physiologie comme dans la pathologie du métabolisme du fer. Les mécanismes moléculaires de la surcharge en fer et de sa carence sont de mieux en mieux compris, ce qui permet d'identifier des marqueurs importants dans le diagnostic de ces pathologies. Cette revue donne un aperçu des données récentes concernant le métabolisme du fer et les pathologies qui s'y attachent.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Zoubida KARIM

Chercheur
 Université Sorbonne Paris-Cité, université Paris-Diderot, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]