Editorial

Les syndromes myélodysplasiques, une famille d'hémopathies transdisciplinaires …

Mis en ligne le 07/03/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 599,88 Ko)

Les syndromes myélodysplasiques (SMD) comptent parmi les plus fréquentes des hémopathies malignes, et leur prise en charge diagnostique, pronostique et thérapeutique est donc le lot quotidien de tout hématologiste, mais aussi de nombre de nos collègues internistes ou gériatres.

Il existe maintenant des stratégies thérapeutiques de première ligne bien établies, capables de prolonger l'espérance et la qualité de vie de nombreux patients atteints de SMD. Il est donc utile d'avoir à sa disposition des informations à jour sur la meilleure façon de porter le diagnostic et de choisir le traitement des SMD. C'est, modestement, l'objectif de ce dossier.

Les syndromes myélodysplasiques (SMD) comptent parmi les plus fréquentes des hémopathies malignes, et leur prise en charge diagnostique, pronostique et thérapeutique est donc le lot quotidien de tout hématologiste, mais aussi de nombre de nos collègues internistes ou gériatres.

Il existe maintenant des stratégies thérapeutiques de première ligne bien établies, capables de prolonger l'espérance et la qualité de vie de nombreux patients atteints de SMD. Il est donc utile d'avoir à sa disposition des informations à jour sur la meilleure façon de porter le diagnostic et de choisir le traitement des SMD. C'est, modestement, l'objectif de ce dossier.

auteur
Dr Raphaël ITZYKSON
Dr Raphaël ITZYKSON

Médecin
Hématologie
Hôpital Saint-Louis, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Syndromes myélodysplasiques
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]