Dossier

Lymphome anaplasique à grandes cellules sur implants mammaires : état des lieux des connaissances clinicobiologiques

Mis en ligne le 19/12/2017

Mis à jour le 29/12/2017

Auteurs : C. Laurent, C. Haioun, P. Gaulard

  • Le lymphome anaplasique à grandes cellules ALK sur implants mammaires (iALCL) est une maladie rare récemment reconnue en tant qu'entité provisoire dans la nouvelle classification WHO (World Health Organization) 2016. L'iALCL est constitué d'une prolifération lymphomateuse de phénotype T cytotoxique exprimant les marqueurs CD30 et de l'epithelial membrane antigen (EMA) et se divise en 2 sous-types histologiques, in situ et infiltrant, selon le mode d'infiltration de la tumeur. L'un des facteurs étiologiques est l'inflammation chronique secondaire à la stimulation antigénique chronique. Cette dernière serait liée au type d'implant ou au biofilm bactérien, qui favoriserait l'activation et la prolifération des cellules T et, à terme, l'expansion clonale. L'activation de la voie de signalisation JAK/STAT soit par le microenvironnement cytokinique, soit par des mutations de STAT3, JAK1 et/ou SOCS1 participerait également à l'oncogenèse des iALCL. Ces hypothèses physiopathologiques visant à expliquer le développement des iALCL restent toutefois à confirmer, et les facteurs de risque de cette maladie doivent être caractérisés. Le recueil de données clinicobiologiques dans le registre national INCa des iALCL, via la réunion nationale de concertation pluridisciplinaire des iALCL et le réseau Lymphopath, permettra de mieux définir les caractéristiques biocliniques et les facteurs étiopathogéniques des iALCL. Cette collecte des données permettra à terme d'améliorer la prise en charge thérapeutique des patientes atteintes d'iALCL, mais aussi de prévenir la survenue de cette maladie chez les femmes porteuses de prothèses mammaires.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Corinne HAIOUN

Médecin, Hématologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe GAULARD

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Camille LAURENT

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Institut universitaire du cancer, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]