Dossier

Patients dépendants aux opioïdes et douloureux chroniques : moins de prescriptions d'antalgiques opioïdes ?

Mis en ligne le 02/01/2018

Mis à jour le 06/01/2018

Auteurs : J. Delorme, C. Bertin, M. Riquelme-Arbre, C. Chenaf, N. Delage, N. Authier

  • La douleur chronique chez les patients dépendants aux opioïdes est insuffisamment traitée, en partie du fait d'une opiophobie exacerbée du corps médical vis-à-vis de cette population. Cette étude a comparé, à partir des données du Système national d'information interrégimes de l'Assurance maladie (SNIIRAM) de la Caisse nationale de l'Assurance maladie des travailleurs salariés (CNAM-TS), la prévalence des prescriptions d'antalgiques opioïdes dans un groupe de patients dépendants aux opioïdes recevant un traitement de substitution et dans un groupe non dépendant, tous les 2 souffrant de douleurs chroniques : cette prévalence est divisée par 2,7 dans le premier groupe. La prise en charge de la douleur chronique doit être renforcée à travers une formation accrue des médecins et une approche multidisciplinaire.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Célian BERTIN

Médecin, Psychiatrie, CHU, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Chouki CHENAF

Médecin, Santé publique et médecine sociale, CHU, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Noémie DELAGE

Médecin, Anesthésie-réanimation, CHU, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Nicolas AUTHIER

Médecin, Psychiatrie, CHU, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Pharmacologie
thématique(s)
Pharmacodépendance
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]