Mise au point

Les cancers du sein triple-négatifs sont très hétérogènes

Mis en ligne le 04/12/2017

Auteurs : O. Trédan, P.E. Heudel, A. Dufresne, T. Bachelot

  • Le cancer du sein triple-négatif est un groupe de tumeurs qui regroupe de très nombreuses entités cliniques et biologiques. Certaines tumeurs sont peu agressives et assez lentement évolutives. Mais la plupart des cancers triple-négatifs présente des index de prolifération élevés et des risques de rechute importants.
  • Les cancers dits basal-like sont souvent sensibles aux agents cytotoxiques, mais le risque d'échappement est important. En cas de tumeur métastatique, les sels de platine sont particulièrement actifs chez les patientes porteuses d'une mutation germinale de BRCA. L'utilisation des inhibiteurs de PARP est maintenant validée pour cette population particulière.
  • Certaines caractéristiques moléculaires de ces tumeurs pourraient devenir des cibles thérapeutiques, comme le récepteur aux androgènes. Les approches d'immunothérapie sont également prometteuses, probablement dans des stratégies de combinaison de traitements.
Liens d'interêts

O. Trédan, P.E. Heudel, A. Dufresne, T. Bachelot déclarent avoir des liens d’intérêts avec Roche, Pfizer, Novartis, Lilly, AstraZeneca, Amgen, BMS, MSD, Myriad, Celldex.

auteurs
Dr Olivier TRÉDAN

Médecin, Oncologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Pierre Étienne HEUDEL

Médecin, Oncologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Armelle DUFRESNE

Médecin, Oncologie, Centre Léon-Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thomas BACHELOT

Médecin, Oncologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie sénologie
Mots-clés