Dossier

Chimiothérapie adjuvante sous analogues de la LH-RH : faut-il proposer l'association dans le traitement adjuvant ou néo-adjuvant du cancer du sein ?

Mis en ligne le 17/10/2017

Auteurs : M. Soussoko, A. Lesur

Recommandé par 1 personne

  • La qualité de vie de l'“après-cancer” constitue un objectif à part entière de la prise en charge des femmes jeunes confrontées au cancer du sein.
  • La fertilité et l'insuffisance ovarienne précoce sont des préoccupations majeures dans cette tranche d'âge.
  • La place des agonistes de la LH-RH reste controversée dans le cadre de l'oncofertilité, mais peut se concevoir dans une optique de qualité de vie.
Liens d'interêts

M. Soussoko et A. Lesur déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Mariam SOUSSOKO

Médecin, Gynécologie, CHU, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Anne LESUR

Médecin, Oncologie, Institut de cancérologie de Lorraine, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie,
Gynécologie et obstétrique,
Endocrinologie
thématique(s)
Fertilité,
Hormones
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]