Editorial

Allergies : et si nous faisions un flashback ?

Mis en ligne le 08/03/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 107,38 Ko)

La grande saison des pollens de graminées va bientôt commencer. Il est d'ailleurs probable que, dans le Sud-Est de la France, des allergiques ont commencé à ressentir les premiers symptômes très gênants de “leur allergie au pollen de cyprès”.

“Leur allergie au cyprès” : pourquoi “leur” ? Au moins pour 2 raisons. D'abord parce que les symptômes d'une allergie vraie, IgE-dépendante, sont particuliers à chaque patient en fonction de son environnement et de sa perception des symptômes. Ensuite et surtout parce que la fréquence des allergies est devenue tellement importante que chacun a “son allergie”, sinon, bien souvent, “ses allergies”. La question que se posent les sceptiques – il en existe – est de savoir si l'augmentation de la fréquence des allergies est vraiment aussi réelle et importante que les épidémiologistes (et les journalistes) l'écrivent, d'autant qu'une phrase fréquemment énoncée par les patients – “je suis allergique à tout” – semble très exagérée à beaucoup de lecteurs.

La grande saison des pollens de graminées va bientôt commencer. Il est d'ailleurs probable que, dans le Sud-Est de la France, des allergiques ont commencé à ressentir les premiers symptômes très gênants de “leur allergie au pollen de cyprès”.

“Leur allergie au cyprès” : pourquoi “leur” ? Au moins pour 2 raisons. D'abord parce que les symptômes d'une allergie vraie, IgE-dépendante, sont particuliers à chaque patient en fonction de son environnement et de sa perception des symptômes. Ensuite et surtout parce que la fréquence des allergies est devenue tellement importante que chacun a “son allergie”, sinon, bien souvent, “ses allergies”. La question que se posent les sceptiques – il en existe – est de savoir si l'augmentation de la fréquence des allergies est vraiment aussi réelle et importante que les épidémiologistes (et les journalistes) l'écrivent, d'autant qu'une phrase fréquemment énoncée par les patients – “je suis allergique à tout” – semble très exagérée à beaucoup de lecteurs.

Liens d'interêts

G. Dutau déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
ORL
thématique(s)
Allergie
Mots-clés