Mise au point

Changement climatique, orages et crises d'asthme pendant les saisons polliniques

Mis en ligne le 18/12/2017

Mis à jour le 22/12/2017

Auteurs : G. D’Amato, C. Vitale, M. D’Amato, I. Annesi-Maesano

  • Les orages survenant pendant les saisons polliniques peuvent provoquer des crises d'asthme graves chez les patients souffrant de rhinites dues au pollen.
  • Le pire événement associé à l'asthme d'orage s'est produit à Melbourne le 21 septembre 2016, provoquant 9 décès et nécessitant le traitement médical de 8 500 patients aux urgences de l'hôpital de Melbourne.
  • Les hypothèses les plus connues concernant l'asthme d'orage sont associées aux bioaérosols, et supposent que l'eau de pluie joue un rôle en contribuant à la libération de particules respirables. Les grains de pollen peuvent être transportés par l'orage au niveau du sol, où la rupture du pollen serait favorisée par la libération d'aérosols biologiques allergisants de taille pauci-micronique dérivés du cytoplasme et pouvant pénétrer profondément dans les voies respiratoires inférieures.
  • Les sujets affectés par l'allergie au pollen doivent être avertis du risque qui consiste à se trouver à l'extérieur lors d'un orage pendant la saison pollinique.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en rapport avec cet article.

auteurs
Dr Gennaro D'AMATO

Médecin, Pneumologie, Hôpital spécialisé A.-Cardarelli, Naples, Italie

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vitale CARDONE

Université de Salerno, Salerno, Italie

Contributions et liens d’intérêts
Dr Maria D'AMATO

Hôpital spécialisé V.-Monaldi, Naples, Italie

Contributions et liens d’intérêts
Dr Isabella ANNESI-MAESANO

Équipe EPAR, Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique, UMR S 1136, Inserm, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Asthme
Mots-clés