Dossier

Dépistage des cancers du poumon et des voies aérodigestives supérieures chez le fumeur

Mis en ligne le

Mis à jour le 12/04/2017

Auteurs : Marie Warniez, Alexis Cortot, François Mouawad

  • Le dépistage du cancer pulmonaire par scanner thoracique “faible dose” a montré son efficacité dans l'étude NLST (National Lung Screening Trial), avec une réduction de la mortalité spécifique de 20 %.
  • Sa mise en œuvre à large échelle en France n'est pas recommandée par la Haute Autorité de santé (HAS) à l'heure actuelle.
  • Il n'existe pas de dépistage des cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS).
  • Concernant les cancers des VADS, l'effort doit plutôt se faire vers une détection précoce, guidée par les antécédents, notamment en termes d'addictions, et par la symptomatologie.
  • L'émergence des biopsies liquides pourrait ouvrir de nouvelles perspectives dans le dépistage de ces cancers.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Marie WARNIEZ

Médecin, Pneumologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alexis CORTOT

Médecin, Pneumologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr François MOUAWAD

Médecin, ORL et chirurgie cervico-faciale, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Oncologie ORL,
Oncologie thoracique,
Psychiatrie
thématique(s)
Tabagisme
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]