Dossier

Le microbiote intestinal, un véritable nouvel organe : ce que le psychiatre doit savoir

Mis en ligne le 21/12/2016

Auteurs :

Recommandé par 1 personne

La flore, ou microbiote intestinal, est l'ensemble des micro-organismes (principalement des bactéries) qui colonisent notre tube digestif. Un être humain héberge 1014 bactéries dans son tractus digestif, soit 10 fois plus que de cellules eucaryotes. Le microbiote est adapté à son environnement, et il existe une relation étroite, mutualistique, entre microbiote et hôte. Plus de 70 % des bactéries qui composent le microbiote intestinal ne sont pas cultivables par les méthodes classiques. Ces dernières années, l'avènement de la biologie moléculaire a permis l'analyse plus complète du microbiote intestinal et la description de sa grande diversité, en s'affranchissant des limites de la culture. Ce microbiote représente une biomasse importante aux grandes capacités fonctionnelles dont l'hôte bénéficie largement, ce qui fait que certains le considèrent comme un “organe caché”. Parmi les grandes fonctions qu'il régule, un axe microbiote-cerveau est en train d'émerger. Ainsi, la connaissance du microbiote intestinal, de sa mise en place et de ses fonctions est un enjeu majeur pour tous les praticiens impliqués dans les maladies comportementales.

Liens d'interêts

P. Seksik déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Merck MSD, Biocodex et Takeda.

auteur
Pr Philippe SEKSIK
Pr Philippe SEKSIK

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Psychiatrie
Mots-clés