Dossier

Polyarthrite rhumatoïde : aspects cliniques

Mis en ligne le 04/02/2018

Auteurs : Cécile Gaujoux-Viala

Recommandé par 1 personne

  • La durée d'exposition compte plus que l'intensité du tabagisme dans le risque de développer une polyarthrite rhumatoide (PR).
  • Suspendre le méthotrexate 15 jours après la vaccination antigrippale améliore significativement la réponse vaccinale dans la PR, sans effet délétère sur l'activité.
  • Les différentes biothérapies et le tofacitinib présentent des taux similaires d'infections sévères. La corticothérapie (mais non les biomédicaments) augmente le risque d'infections sévères en post­opératoire : il faut donc limiter l'exposition aux corticoïdes en préopératoire !
  • La troponine ultrasensible est associée à la mortalité cardiovasculaire dans la PR indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaire traditionnels et des caractéristiques de la PR.
Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, BMS, Celgene, Janssen, Medac, MSD, Nordic Pharma, Novartis, Pfizer, Sanofi, Schering, Roche Chugai, UCB (invitations à des congrès, interventions ponctuelles, financement de recherche clinique [Pfizer]).

auteur
Pr Cécile GAUJOUX-VIALA
Pr Cécile GAUJOUX-VIALA

Médecin
Rhumatologie
Hôpital Carémeau, CHU, Nîmes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde
Mots-clés