Apathie et Parkinson : le substratum est différent en début et en fin d’évolution

D’après Karukote A et al., abstr. P14.056, actualisé