Dossier

La discussion bénéfice-risque : une analyse collégiale et respectueuse du projet individuel

Mis en ligne le

Auteurs :

  • Le résultat obtenu par les allogreffes oblige aujourd'hui les médecins traitants et les médecins de réadaptation à informer et discuter de l'allogreffe, thérapeutique alternative aux prothèses.
  • Cependant, compte tenu des risques et de la lourdeur du suivi post-transplantation, un screening précis et une discussion collégiale (entre médecins de MPR, chirurgiens, immunologistes, psychiatres…) sont indispensables.
  • Dans l'hypothèse de faisabilité, la personne amputée doit pouvoir décider en pleine information et en toute liberté.
  • Comme dans toute thérapeutique, la satisfaction finale dépendra de la cohérence entre les résultats objectifs et les attentes du patient, ces dernières devant donc faire l'objet d'une analyse précise et sereine.
auteur
Pr Jean PAYSANT
Pr Jean PAYSANT

Médecin
Médecine physique et réadaptation
IRR Louis Pierquin, UGECAM Nord-Est, Nancy
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Rhumatologie
Mots-clés