Dossier

Douleurs chroniques musculosquelettiques des adolescents : quelle place pour la médecine physique et de réadaptation ?

Mis en ligne le

Auteurs :

  • La survenue de douleurs récurrentes ou persistantes au-delà de 3 mois doit conduire à une évaluation multidisciplinaire incluant le médecin de médecine physique et de réadaptation.
  • La douleur chronique est répandue dans la population adolescente. Par son risque de chronicisation à l'âge adulte, elle doit être considérée comme une problématique sanitaire de premier plan.
  • Sa prise en charge se doit d'être multidimensionnelle et interdisciplinaire. La place du médecin de médecine physique et de réadaptation est alors centrale. Il est le mieux placé pour évaluer l'incapacité et la restriction de participation.
  • De nouvelles techniques rééducatives ont vu le jour ces dernières années, mais des études cliniques approfondies doivent être menées afin de mieux caractériser les modalités de prise en charge.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Amélie ANSELMETTI

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Service de médecine physique et de réadaptation pédiatrique, Les Capucins, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Petronela RACHIERU

Médecin, Hématologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Mickaël DINOMAIS

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU d’Angers – Les Capucins, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Pédiatrie
thématique(s)
Douleurs
Mots-clés