Mise au point

Les greffes d'avant-bras en 2016

Mis en ligne le

Auteurs :

  • La greffe de mains ou d'avant-bras constitue une forme de “renaissance” après un traumatisme physique et psychologique majeur.
  • Depuis la première greffe de main en 1998, 64 patients ont pu en bénéficier de par le monde ; pour limiter le rejet, cette opération s'accompagne d'un traitement immunosuppresseur de même nature qu'en transplantation rénale.
  • Ce type de greffe nécessite la pleine adhésion du patient : le processus de rééducation et d'appropriation dure plusieurs années.
  • La greffe d'avant-bras constitue aujourd'hui encore une modalité de traitement “en devenir”, qui reste du domaine de l'évaluation médico-économique mais
    dont les résultats jusqu'à maintenant sont encourageants, même si des pertes de greffons par rejet chronique sont aujourd'hui identifiées.
auteurs
Pr Lionel BADET

Médecin, Chirurgie générale, Hospices civils de Lyon, hôpital Edouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Emmanuel MORELON

Médecin, Néphrologie, Hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Aram GAZARIAN

Médecin, Chirurgie orthopédique et traumatologique, Clinique du Parc, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Transplantation
Mots-clés