Mise au point

Mise au point : Cervicoscapulalgie liée à une atteinte du muscle élévateur de la scapula (angulaire de l’omoplate) : biomécanique, pathogénie et diagnostic clinique spécifique

Mis en ligne le

Auteurs :

  • L’atteinte de l’élévateur de la scapula (ES), ou angulaire de l’omoplate, se manifeste par une douleur non spécifique de la région du cou et du membre supérieur, souvent liée au travail, et parfois à l’origine d’un arrêt de travail prolongé.
  • Son diagnostic est essentiellement clinique : douleur à la palpation et à la mise en contraction dynamique contrariée lors d’un mouvement contre résistance d’extension du bras entraînant un mouvement de la scapula en élévation, rétraction et rotation médiale.
  • Les exercices de rééducation visent à relâcher et renforcer spécifiquement l’ES. Les conseils d’ergonomie doivent être adaptés aux gestes supposés responsables de la pathologie, c’est-à-dire des mouvements répétitifs d’extension du bras associés à une rotation du rachis cervical.
  • À ce jour, aucune étude n’a fait la preuve de l’efficacité des exercices ni des interventions ergonomiques ou comportementales dans cette pathologie. Un diagnostic plus spécifique pourrait permettre d’améliorer le traitement.
auteurs
Dr Marie-Martine LEFÈVRE-COLAU

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Serge POIRAUDEAU†

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Rhumatologie
Mots-clés