Mise au point

Mise au point : Prothèses discales

Mis en ligne le

Auteurs :

  • Le recours à la chirurgie dans la lombalgie chronique est rare. La technique de référence reste l’arthrodèse.
  • Le concept de prothèse discale s’est développé dans l’idée de limiter les syndromes jonctionnels, fréquents avec l’arthrodèse.
  • Cependant, 60 ans après le développement des premières prothèses, leur utilisation reste marginale.
  • La Haute Autorité de santé limite leur indication aux lombalgies chroniques en rapport avec une discopathie isolée à un seul étage en échec au traitement médical, chez les patients de moins de 60 ans.
  • Les études publiées, la plupart de faible niveau de preuve, ne montrent pas de différence significative et/ou cliniquement pertinente entre prothèse et arthrodèse. Le taux de reprise à moyen terme est identique, voire supérieur, à celui de l’arthrodèse ; il est dû la plupart du temps à une dégradation des articulaires postérieures à l’étage opéré.
  • L’arthroplastie discale n’a pas fait ses preuves en termes de supériorité ni d’innocuité à long terme.
auteurs
Pr Serge POIRAUDEAU†

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Clémence PALAZZO

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Rhumatologie
Mots-clés