Dossier

Myalgies et intolérances musculaires à l'effort

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : V. Tiffreau, C. Tard

  • Les myalgies et l'intolérance musculaire à l'effort sont des motifs fréquents de consultation. Si les étiologies sont variées, le diagnostic d'une maladie neuromusculaire ou métabolique reste rare et ­justifie une démarche diagnostique rationnelle. Une démarche guidée par des examens complémentaires permet d'identifier les situations pathologiques.
  • Les causes les plus fréquentes sont toxiques (alcool), iatrogènes (statines) ou endocrinologiques (dys­thyroïdie). Les maladies métaboliques du muscle s'expriment typiquement par une intolérance et des myalgies à l'effort. Il peut s'agir de maladies du métabolisme des glucides (ou glycogénoses), de maladies du métabolisme des lipides (ou lipidoses et maladies de la β-oxydation) et de maladies mitochondriales. D'autres pathologies musculaires peuvent aussi s'exprimer par ces symptômes : les dystrophinopathies et autres dystrophies des ceintures, les myopathies liées au gène RYR1.
  • Les examens complémentaires (biologie clinique, imagerie, électrophysiologie, biopsie) sont orientés en fonction de l'expression clinique.
Liens d'interêts

V. Tiffreau et C. Tard déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Vincent TIFFREAU

Médecin
Médecine physique et réadaptation
Hôpital Pierre-Swynghedauw, CHRU, Lille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés