Dossier

Place de la cure thermale dans le parcours de soins des brûlés

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : J.M. Rochet

  • La crénothérapie fait l'objet, en France, d'un consensus de la part des professionnels de la brûlure. La cure thermale, depuis sa reconnaissance par la HAS dans le parcours de soins du grand brûlé, a obtenu la gratuité de sa prise en charge pour les patients ayant une allocation longue durée pour la brûlure. La durée de la cure thermale est de 3 semaines. La douche filiforme à haute pression est essentielle pour traiter les hypertrophies cicatricielles, comme les bienfaits de l'eau thermale, qui est apaisante et anti-inflammatoire, en synergie avec d'autres thérapeutiques développées dans cet article. Durant la cure, de nombreux facteurs vont contribuer à l'amélioration de l'état cutanéotrophique, permettre la progression de la mobilité articulaire, prendre en charge la dimension psychologique et assurer le bien-être du brûlé.
Liens d'interêts

J.M. Rochet déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
Dr Jean-Michel ROCHET

Médecin
Médecine physique et réadaptation
Clinique Sancellemoz Orpéa-Clinéa, Passy
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés