Dossier

Prise en charge chirurgicale du pied creux varus dans les neuropathies héréditaires de l'adulte

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : C. Maynou, V. Tiffreau

  • Le pied creux varus de l'adulte justifie la réalisation d'un examen clinique neurologique et d'un électro­neuromyogramme.
  • Il faut savoir analyser cliniquement les déformations de l'arrière-pied et de l'avant-pied. Le pied creux antérieur le plus fréquent est caractérisé par un abaissement de l'avant-pied en flexion plantaire.
  • L'examen clinique est la clé d'une prise en charge réussie du pied creux ; il confirme la présence et la réductibilité de la déformation, ce qui permet de distinguer le pied creux modéré réductible du pied creux sévère fixé.
  • Les radiographies permettent de mesurer l'angle de Djian-Annonier (de l'arche médiale) : un angle < 120° définit un pied creux.
  • Les traitements reposent sur les thérapeutiques non médicamenteuses non chirurgicales (orthèses et rééducation) et chirurgicales, qui incluent les gestes sur les parties molles (transferts tendineux, ténotomies, ostéotomies) et les gestes d'arthrodèse dans les pieds creux sévères.
Liens d'interêts

C. Maynou et V. Tiffreau déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Pr Vincent TIFFREAU

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Pierre-Swynghedauw, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés