Dossier

Toxine botulique et arthrose

Mis en ligne le 30/09/2017

Mis à jour le 30/08/2017

Auteurs : C. Nguyen

  • Les mécanismes de la douleur arthrosique sont complexes. Leur meilleure compréhension permet actuellement d'envisager des traitements symptomatiques plus ciblés, tels que les thérapies visant les récepteurs et les neurotransmetteurs périphériques de la douleur. Dans cette catégorie, la toxine botulique suscite un intérêt croissant par ses propriétés analgésiques et son apparente innocuité. Toutefois, si les données précliniques in vitro et in vivo sont prometteuses, les données cliniques sont pour le moment insuffisantes pour recommander une utilisation large de la toxine botulique intra-articulaire dans le traitement symptomatique de l'arthrose.
Liens d'interêts

C. Nguyen déclare avoir des liens d’intérêts avec Actelion, Meda Pharma, Thuasne.

auteur
Dr Christelle NGUYEN

Médecin
Médecine physique et réadaptation
Hôpital Cochin, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation,
Rhumatologie
thématique(s)
Arthrose
Mots-clés