Editorial

”Prenez votre tension en main”

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : Pr Olivier Hanon

Lire l'article complet (pdf / 77,15 Ko)

L'hypertension artérielle (HTA) représente le premier facteur de risque des maladies dans le monde. Un tiers des adultes français sont touchés, soit 11 millions de malades chroniques. L'HTA, en plus des complications cardiovasculaires qu'elle engendre, est associée à un risque de troubles neurocognitifs majeurs, comme nous l'avions abordé dans le 1er numéro des Correspondances en Médecine Cognition & Vieillissement [1].

Malheureusement, les résultats de l'étude menée en 2018 par Santé publique France doivent nous alerter !

Au sein d'un échantillon représentatif de la population française :

  • seule 1 personne sur 2 avait connaissance de son hypertension ;
  • parmi les personnes hypertendues, seules 50 % étaient traitées par un médicament antihypertenseur ;
  • parmi les personnes traitées, seulement 55 % avaient une pression artérielle contrôlée ;
  • la prise en charge était encore moins satisfaisante chez les sujets âgés, et la proportion de femmes traitées diminue de manière importante depuis 2006.

Pourtant, le rapport du Haut Conseil de la santé publique sur la prévention de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées (publié en décembre 2017) a clairement souligné l'importance d'une prise en charge adaptée de l'HTA. Il identifie aussi les 3 principales causes du mauvais contrôle tensionnel : la mauvaise observance des patients, l'inertie des médecins à majorer les traitements à action antihypertensive et un manque d'implication du système de santé dans la prise en charge de cette pathologie chronique.

Toutefois, des solutions existent, en particulier par le biais de la formation des professionnels de santé et la mise à disposition d'outils informatifs simples destinés au grand public.

Dans ce cadre, pour la première fois en France une campagne grand public destinée à favoriser l'autodépistage de la tension est déployée sous l'égide du Comité français de lutte contre l'hypertension artérielle (CFLHTA) et de la Fondation de recherche sur l'HTA (FRHTA).

Cette campagne “Prenez votre tension en main” va oeuvrer à promouvoir l'autodépistage de l'HTA. Elle s'appuie sur l'utilisation d'un outil de e-santé facile d'usage et gratuit, l'application depistHTA® (https ://www.depisthta.net). Elle permet de sensibiliser les personnes sur le niveau de leur tension artérielle et de les guider vers un éventuel recours à un professionnel de santé.

L'objectif est qu'à terme la mesure de la pression artérielle devienne un geste du quotidien (comme la mesure du poids avec une balance) afin de permettre une meilleure prévention des maladies cardiovasculaires et des troubles neurocognitifs. Alors n'hésitez pas et, que cela soit pour vous, vos patients et vos proches, “prenez votre tension en main” !

Références

1. Hanon O, Hernandorena I. Hypertension artérielle et troubles cognitifs. Correspondances en Médecine Cognition & Vieillissement 2018;1(1):26-30.

Liens d'interêts

O. Hanon déclare avoir des liens d’intérêts avec Boehringer Ingelheim, Bayer Healthcare, Novartis, Servier, BMS, Pfizer (honoraires dans le cadre de réunions d’experts/conférences).

auteur
Pr Olivier HANON
Pr Olivier HANON

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hopital Broca, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie