Dossier

Symptômes neuropsychiatriques des maladies neurodégénératives : quand et comment prescrire les psychotropes ?

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : J.M. Dorey, M. Herrmann, T. Desmidt, M. Soto-Martin

  • Les traitements de 1re intention des symptômes neuro­psychiatriques (SNP) des maladies neurodégénératives sont non médicamenteux.
  • Une analyse préalable et précise à la fois du phénotype des SNP (caractérisation du SNP) et des facteurs qui leur sont associés est indispensable pour une prescription optimale des psychotropes.
  • Les antidépresseurs de type inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont efficaces sur l'irritabilité, quelques symptômes d'agitation, et les symptômes frontaux.
  • Les antipsychotiques sont réservés aux troubles du comportement les plus sévères tels que l'agressivité et aux symptômes psychotiques.
  • Les antipsychotiques ne doivent pas être prescrits pour une durée supérieure à 12 semaines.
Liens d'interêts

J.M. Dorey déclare avoir des liens d’intérêts avec Lundbeck et Biogen.

T. Desmidt déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen, Lundbeck, Otsuka et Esai (rétributions personnelles).

M. Herrmann déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

M. Soto-Martin déclare avoir des liens d’intérêts avec Otsuka et Acadia (participation à des advisory board).

auteurs
Dr Jean-Michel DOREY

Médecin, Psychiatrie, Centre hospitalier Le Vinatier, Bron, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Maria-Eugenia SOTO-MARTIN

Médecin, Gériatrie / gérontologie, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Psychiatrie
thématique(s)
Démences - Alzheimer
Mots-clés