Gastroentérologie - Hépatologie

Mis en ligne le 01/03/2002

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 92,23 Ko)
La CDT : un outil remarquable ! De par sa grande sensibilité (de l’ordre de 80 %) et son excellente spécificité (comprise entre 90 et 98 %), la CDT (Carbohydrate-Deficient-Transferrin), ou transferrine désialylée pour les francophones, est incontestablement le meilleur marqueur de l’éthylisme chronique.
centre(s) d’intérêt
Médecine générale