Métabolisme - Nutrition

Mis en ligne le 01/03/2002

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 148,25 Ko)
Plaidoyer pour les margarines enrichies en phytostérols En interférant avec l’absorption intestinale du cholestérol, la consommation de 1,5 à 3 g/jour de phytostérols est en mesure de réduire de 10 % le taux plasmatique de LDL-cholestérol... et donc potentiellement d’environ un tiers le risque de survenue d’un accident cardiovasculaire. Elle n’induit en revanche aucun changement significatif de la HDL-cholestérolémie et de la triglycéridémie.
centre(s) d’intérêt
Médecine générale