Pneumologie

Mis en ligne le 01/03/2002

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 110,14 Ko)
Antibioprophylaxie de la légionellose Selon le Conseil supérieur d’hygiène publique de France : “L’antibioprophylaxie de la légionellose n’étant actuellement justifiée par aucun argument scientifique, elle ne saurait être mise en œuvre à titre systématique devant la présence de légionelles dans l’eau. Cependant, en cas d’épidémie de légionellose nosocomiale, en sus des mesures de décontamination du réseau et de protection des patients contre l’exposition, une antibioprophylaxie par un macrolide peut se concevoir chez les sujets à risque”... à savoir les malades souffrant de bronchopneumopathies chroniques obstructives, tabagiques ou bénéficiant d’une corticothérapie prolongée ou d’un traitement immunosuppresseur.
centre(s) d’intérêt
Médecine générale