Dossier

Édulcorants : du plus ou du moins ?

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : Marc Fantino

  • L'usage des édulcorants intenses (EI) en nutrition humaine suscite inquiétudes et doutes sur leur utilité et leur sécurité. À partir des conclusions des récentes méta-analyses et d'une conférence de consensus, nous présentons brièvement les données actuellement établies permettant de distinguer le vrai du faux dans les domaines de la sécurité sanitaire des EI, de leurs effets sur la prise alimentaire, la gestion du poids, l'homéostasie glycémique et le microbiote intestinal. En conclusion, il ressort de l'ensemble des travaux disponibles que les EI autorisés, dans les conditions d'emploi officiellement prescrites, ont un intérêt en nutrition humaine, certes modeste, mais significatif, pour une meilleure gestion du poids, sans aucun des effets délétères dont ils sont suspectés. Ils permettent en outre de limiter les apports de sucres ajoutés conformément aux recommandations des nutritionnistes et de l'OMS.
Liens d'interêts

M. Fantino a bénéficié, de la part de l’International Sweeteners Association (édulcorants intenses), de Tereos (sucres) et d’Évian (eau), d’honoraires et de la prise en charge de frais de déplacement pour participer à différents comités d’experts.

auteur
Pr Marc FANTINO

Médecin
Médecine générale
CHU, Dijon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Nutrition
Mots-clés