Dossier

Les mécanismes neuroendocriniens de l'initiation de la puberté :
un processus complexe qui commence à être mieux compris

Mis en ligne le

Mis à jour le 08/11/2017

Auteurs : Nicolas de Roux

  • L'axe gonadotrope est un axe endocrinien qui subit une séquence activation-inactivation indispensable à la maturation de la fonction de reproduction.
  • Une meilleure compréhension de la génétique humaine des maladies de la puberté a permis la description de nouveaux neuropeptides ou protéines participant au contrôle de l'activité de l'axe gonadotrope.
  • La réactivation de l'axe gonadotrope découle d'une levée de son inhibition apparue dans les premiers mois de la vie.
  • La durée de cette période de quiescence est contrôlée par une horloge interne, qui dépend d'un programme neurodéveloppemental et de modulateurs de l'activité de l'axe gonadotrope.
  • La poursuite des travaux sur les mécanismes de l'initiation de la puberté permettra de mieux comprendre le lien entre environnement, initiation de la puberté et fonction de reproduction.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Nicolas DE ROUX
Pr Nicolas DE ROUX

Médecin
Biologie médicale
Inserm U1141, hôpital Robert-Debré, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie,
Pédiatrie
Mots-clés