Dossier

Le muscle : nouvelle approche pour la greffe d’îlots de Langerhans dans le traitement de l’insuffisance pancréatique endocrine ?

Mis en ligne le 15/03/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,56 Mo)
  • Les contraintes et les résultats à long terme de la greffe intraportale d’îlots de Langerhans conduisent à la recherche de sites alternatifs de greffe.
  • Des études chez l’animal et chez l’homme révèlent que le muscle strié squelettique est un bon site alternatif.
  • Les résultats à moyen terme de l’autogreffe d’îlots (récupérés après chirurgie d’exérèse pancréatique pour lésion bénigne ou traumatisme) dans le muscle semblent prometteurs.
  • Des essais de xénogreffe d’îlots humains dans le muscle de la souris immuno-incompétente démontrent une meilleure revascularisation des îlots que dans le cas de la greffe intraportale.
  • Le site musculaire apporte de la simplicité à la technique de greffe mais aussi un risque qui paraît plus faible pour le patient ; reste à déterminer l’efficacité et les complications de la greffe à long terme chez les patients.
  • [...]
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
Mots-clés