Dossier

Néphropathie diabétique et activité physique

Mis en ligne le 20/03/2019

Auteurs : Samy Hadjadj

  • L'activité physique s'associe à une amélioration de plusieurs critères intermédiaires de la néphropathie diabétique, notamment de la pression artérielle et de l'équilibre glycémique.
  • Les données d'observation suggèrent un bénéfice de l'activité physique sur la néphropathie diabétique.
  • Les modalités de l'activité physique (durée, type d'exercice, intensité, fréquence) sont encore mal définies quant au bénéfice rénal.
  • Des essais randomisés, contrôlés, dédiés à la néphropathie diabétique devront évaluer le bénéfice de l'activité physique sur les critères rénaux.
Liens d'interêts

S. Hadjadj déclare que ses liens d’intérêts sont consultables sur le site
www.transparence.sante.gouv.fr

auteur
Pr Samy HADJADJ
Pr Samy HADJADJ

Médecin
Endocrinologie et métabolismes
Nantes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Diabète
Mots-clés