Dossier

Nouvelles techniques d'imagerie métabolique des phéochromocytomes et paragangliomes

Mis en ligne le 31/10/2020

Auteurs : C. Lussey-Lepoutre, J. Favier

  • L'imagerie métabolique nucléaire occupe une place importante dans le diagnostic et la caractérisation des phéochromoytomes et paragangliomes (PPGL). Avec le développement récent des traceurs TEP, le rôle de l'imagerie fonctionnelle dans la prise en charge des PPGL s'est encore amplifié, permettant de manière encore plus précise leur localisation, leur caractérisation et leur bilan d'extension. En plus du 18F-FDG qui peut être d'une grande utilité, de nouveaux traceurs ont été développés comme la 18F-FDOPA et les analogues de la somatostatine marqués au gallium 68. Récemment, la spectroscopie-IRM est venue enrichir l'arsenal diagnostique en permettant une caractérisation précise de la métabolomique des tumeurs en rapport avec leur origine génétique.
Liens d'interêts

C. Lussey-Lepoutre et J. Favier déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
Mots-clés