Dossier

Résistance aux androgènes

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : C. Bouvattier, L. Duranteau

  • L'IA (insensibilité aux androgènes) regroupe un ensemble de maladies rares caractérisées par un développement atypique de l'appareil génital, variable en fonction du degré d'insensibilité des organes génitaux aux androgènes. Il s'agit d'une maladie autosomique récessive liée à l'X, causée par des anomalies moléculaires du gène du récepteur des androgènes. Si le diagnostic d'IA est aisé, ses conséquences sont souvent sévères en termes de sexualité, de fertilité et parfois de qualité de vie. De nombreuses questions restent d'actualité concernant la prise en charge médicale et chirurgicale des patients, qui doit être réalisée de façon pluridisciplinaire dans les centres de référence dédiés.
Liens d'interêts

C. Bouvattier et L. Duranteau déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Claire BOUVATTIER

Médecin, Pédiatrie, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Lise DURANTEAU

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital de Bicêtre (HUPS), Le Kremlin-Bicêtre, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
Mots-clés