Mise au point

Le risque cardiovasculaire des diabétiques de type 1

Mis en ligne le 18/04/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 732,53 Ko)

Le risque cardiovasculaire des diabétiques de type 1 est en moyenne augmenté, mais la situation est hétérogène : sans atteinte rénale associée (microalbuminurie, protéinurie ou filtration abaissée), le surrisque est nul ou minime. Les facteurs de risque classiques sont d'autant plus pertinents que le contrôle glycémique est bon : un diabétique de type 1 équilibré et non compliqué, notamment sans néphropathie, ne diffère guère d'un individu de la population générale. Très peu d'essais ont été spécifiquement réalisés dans le diabète de type 1 ; les recommandations de prise en charge sont essentiellement extrapolées de celles concernant le type 2.

auteurs
Pr Ronan ROUSSEL

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Bichat, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Louis POTIER

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Bichat, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie,
Endocrinologie
thématique(s)
Diabète
Mots-clés