Une sortie de table difficile

Mis en ligne le 09/05/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,50 Mo)
Monsieur C.D., âgé de 22 ans, sans antécédent personnel ou familial, est admis au service des urgences pour une tétraparésie flasque apparue au décours d’un repas.
Le patient est en bon état général, apyrétique, tachycarde à 105 bpm, et sa tension artérielle est à 130/70 mmHg.
L’examen neurologique objective un déficit moteur flasque des membres supérieurs et inférieurs, prédominant aux ceintures, sans troubles de la sensibilité. Les réflexes ostéotendineux sont faibles. Il n’y a pas de signes pyramidaux, et les muscles respiratoires et de la face sont épargnés.
Le patient relate une dizaine d’épisodes similaires depuis quelques semaines, mais moins sévères et spontanément résolutifs. Il a consulté son médecin généraliste, qui a mis ces symptômes sur le compte d’une conversion hystérique.
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie