Dossier

Traitements hypolipémiants et prévention cardiovasculaire chez les sujets diabétiques : actualités et perspectives

Mis en ligne le 11/03/2018

Mis à jour le 18/03/2018

Auteurs : René Valéro, Sophie Béliard

  • La maladie cardiovasculaire athéromateuse est la première cause de mortalité dans le diabète.
  • Le traitement des dyslipidémies, et notamment l'excès de LDL-cholestérol (LDL-C) qui est un facteur de risque cardiovasculaire majeur, permet la prévention primaire et secondaire des événements cardiovasculaires dans le diabète.
  • Un consensus français et de nouvelles recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) récents ont fixé le cadre de la prise en charge des dyslipidémies.
  • Les statines représentent le traitement de première intention de l'hyper-LDL cholestérolémie.
  • L'association statine-fénofibrate peut être utilisée chez les patients à risque cardiovasculaire élevé ou très élevé présentant un LDL-C à l'objectif mais une dyslipidémie résiduelle athérogène.
  • Les inhibiteurs de PCSK9 (Proprotein Convertase Subtilisin Kexin type 9) sont une nouvelle classe thérapeutique très efficace dans la baisse du LDL-C dont la mise sur le marché est toujours en attente en France.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent avoir des liens d’intérêts avec les laboratoires Amgen, MSD et Sanofi.

auteurs
Pr René VALÉRO

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital de la Conception, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Sophie BÉLIARD

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital de la Conception, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie,
Cardiologie
thématique(s)
Diabète
Mots-clés