Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Utilisation d'un modèle de développement d'îlots de Langerhans pour identifier des gènes de prédisposition au diabète de type 2

Mis en ligne le 16/05/2018

Mis à jour le 01/06/2018

Auteurs : Bertrand Duvillié

Télécharger le pdf (pdf / 73,92 Ko)

La plupart des gènes déjà identifiés pour leur implication dans le diabète de type 2 sont associés aux îlots de Langerhans. Les défauts observés dans la sécrétion d'insuline pourraient résulter notamment de l'effet de ces variants sur le développement des îlots ou sur leur fonction. Toutefois, cette hypothèse est difficile à vérifier car peu d'études sont réalisées sur les tissus fœtaux humains. Les auteurs de cet article ont donc suivi la différenciation en cellules pancréatiques endocrines à partir de cellules souches pluri­potentes induites humaines (CSPi). Ils ont également exploré l'implication des gènes de développement dans l'apparition d'un diabète de type 2. Pour cela, ils ont d'abord effectué une analyse de séquençage du transcriptome sur des cellules CSPi à différentes étapes du développement endocrine pancréatique. Ensuite, ils ont cherché à savoir si les gènes exprimés de façon différentielle étaient impliqués dans le diabète de type 2, en utilisant des études de séquence à l'échelle du génome (GWAS). Ils ont ainsi trouvé 9 409 gènes exprimés de façon différentielle au cours du développement. Parmi ceux-ci, de nombreux gènes sont déjà connus pour leur rôle développemental, validant ainsi cette approche. Certains d'entre eux sont aussi impliqués dans le diabète de type 2, comme par exemple TCF7L2. L'ensemble de ces données montre donc qu'il est intéressant d'utiliser les analyses de séquençage de l'ARN pour identifier de nouveaux marqueurs du diabète de type 2.

Références

• Perez-Alcantara M, Honoré C, Wesolowska-Andersen A et al. Patterns of differential gene expression in a cellular model of human islet development, and relationship to type 2 diabetes predisposition. Diabetologia 2018 [Epub ahead of print].

Liens d'interêts

L'auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Bertrand DUVILLIÉ
Dr Bertrand DUVILLIÉ

Médecin
Endocrinologie et métabolismes
Institut Curie, Inserm U1021, Orsay
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Diabète
Mots-clés