Attaque cérébrale, foramen ovale perméable et anévrisme du septum interauriculaire

Mis en ligne le 01/03/2002

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 611,21 Ko)
Durant ces quinze dernières années, plusieurs études ont montré que deux anomalies du septum interauriculaire – le foramen ovale perméable (FOP) et l’anévrisme du septum interauriculaire (ASA) – sont détectées avec une fréquence significativement plus élevée chez les patients ayant un infarctus cérébral, en particulier si celui-ci est sans cause identifiée, que chez des témoins sans AVC. Les chiffres rapportés varient de 31 à 77 % pour le FOP et de 4 à 25 % pour l’ASA (1).