Dossier

Des alkylants aux thérapies ciblées, des immunothérapies à la médecine de précision, 50 ans d'histoire du traitement du myélome multiple : que retenir ?

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : C. Touzeau, P. Moreau

  • Le myélome multiple (MM) est l'une des hémopathies malignes dont le traitement a le plus évolué au cours des dernières années, avec un impact spectaculaire sur la survie des patients. Pendant près de 50 ans, le traitement du MM s'est appuyé sur la chimiothérapie conventionnelle et les corticostéroïdes. Le premier tournant dans cette prise en charge thérapeutique a été l'utilisation, pour les patients les plus jeunes, du melphalan à forte dose avec autogreffe de cellules souches. Mais la vraie révolution est venue avec le développement, à partir des années 2000, des 2 pierres angulaires du traitement du MM : les agents immunomodulateurs (IMiD) et les inhibiteurs du protéasome (IP). Plus récemment, l'immunothérapie s'est imposée, avec le développement d'anticorps monoclonaux, nus puis conjugués, puis celui des approches cellulaires CAR T ciblant des antigènes plasmocytaires. Parallèlement à ce développement considérable de l'arsenal thérapeutique, la prise en charge du MM s'est adaptée à la médecine de précision avec une prise en charge adaptée au patient (âge, comorbidités), à la maladie (cytogénétique) et à la réponse au traitement.
Liens d'interêts

C. Touzeau déclare avoir des liens d’intérêts avec Celgene, Janssen, Amgen, Takeda, Abbvie et Sanofi.

P. Moreau n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Cyrille TOUZEAU

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe MOREAU

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Myélome multiple
Mots-clés