Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

L'essai FIRST représente-t-il vraiment la ligne d'arrivée pour l'association lénalidomide + dexaméthasone ?

Mis en ligne le 07/03/2018

Auteurs : M. Belhadj

Lire l'article complet (pdf / 1,49 Mo)

L'association lénalidomide + dexaméthasone (Rd) est un des standards de traitement du myélome multiple en première ligne chez les patients non éligibles à l'autogreffe. Ceci découle des résultats de la publication, en 2014, des résultats de l'analyse intermédiaire de l'essai de phase III FIRST, qui comparait l'efficacité des stratégies thérapeutiques suivantes : Rd en continu jusqu'à progression, 18 cycles de Rd (Rd18) et 12 cycles de melphalan + prednisone + thalidomide (MPT). Au total, 1 623 patients ont été randomisés dans cet essai multicentrique ouvert : 535 dans le groupe Rd, 541 dans le groupe Rd18 et 547 dans le groupe MPT. L'analyse intermédiaire a mis en évidence une survie sans progression − qui était le critère de jugement principal de l'étude − significativement plus longue dans le bras Rd en continu que dans les bras MPT et Rd18.

Sur un suivi médian de 67 mois, l'analyse finale rapporte toujours une augmentation significative de la survie sans progression avec le Rd en continu par rapport aux groupes MPT (26,0 versus 21,9 mois) [HR = 0,69 ; IC95 : 0,59-0,79 ; p < 0,000 01] et Rd18, ainsi qu'un bénéfice en survie globale significatif entre Rd en continu et MPT (59,1 versus 49,1 mois) [HR = 0,78 ; IC95 : 0,67-0,92 ; p = 0,002 3], mais pas entre Rd en continu et Rd18. L'incidence des seconds cancers n'était pas augmentée dans le groupe Rd en continu par rapport aux autres groupes.

Commentaire

L'analyse finale confirme la supériorité du Rd sur le MPT. Mais l'absence de bénéfice en survie globale par rapport au Rd18 laisse un problème entier, celui du choix entre Rd18 avec éventuel retraitement et Rd jusqu'à progression. L'utilisation de ce nouveau standard de traitement risque néanmoins d'être de courte durée, car des essais associant le Rd à l'ixazomib ou au daratumumab pourraient définir de nouveaux standards de première ligne chez les sujets non éligibles à l'autogreffe.

Références

• Facon T, Dimopoulos MA, Dispenzieri A et al. Final analysis of survival outcomes in the phase 3 FIRST trial of up-front treatment for multiple myeloma. Blood 2018;131(3):301-10.

Liens d'interêts

M. Belhadj déclare avoir des liens d’intérêts avec Sandoz et Amgen.

auteur
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Myélome multiple
Mots-clés