Cas clinique

Grand Prix Lymphomes 2019 – 2e lauréat – Effet Warburg : un désordre métabolique grave en hématologie

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : B. Le Calvez, T. Gastinne, C. Touzeau, S. Le Gouill, B. Tessoulin

  • En aérobiose, certaines cellules tumorales peuvent produire de l'ATP par fermentation du glucose en acide lactique, en complément de la phosphorylation oxydative. Cet “effet Warburg” est reconnu comme un “hallmark of cancer” (1).
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Baptiste LE CALVEZ

Médecin, Hématologie, Service d'hématologie clinique, CHU de Nantes, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thomas GASTINNE

Médecin, Hématologie, CHU DE NANTES, NANTES, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Cyrille TOUZEAU

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Steven LE GOUILL

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Benoît TESSOULIN

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Lymphomes non hodgkiniens
Mots-clés