Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Intérêt de l'eltrombopag pendant l'induction de LAM

Mis en ligne le 30/04/2019

Auteurs : M. Duchmann

Lire l'article complet (pdf / 251,36 Ko)

L'eltrombopag (ELT) est un agoniste oral du récepteur à la thrombopoïétine rapporté actif dans les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) réfractaires. La thrombopénie est une cause majeure de morbidité lors de la chimiothérapie d'induction des LAM, justifiant cet essai de phase I/II qui a évalué l'ajout d'ELT chez 148 patients atteints d'une LAM de novo recevant un schéma d'induction daunorubicine + cytarabine. Les patients étaient randomisés pour recevoir dès J4 l'ELT (n = 74) ou un placebo (n = 74). L'ELT était poursuivi jusqu'à rémission cytologique ou pendant 42 jours. En raison du risque d'interaction avec les anthracyclines, la fraction d'éjection ventriculaire (FEV) était surveillée de manière hebdomadaire. Les taux de réponse étaient comparables (70 versus 73 %). En revanche, les patients recevant l'ELT avaient plus d'effets indésirables graves (32 versus 20 %), notamment plus d'hémorragies de grade 3-5 (9 versus 1 %). Les patients recevant l'ELT avaient pourtant des taux de plaquettes plus élevés, et des taux de transfusions plaquettaires comparables. La survie globale était diminuée dans le groupe ELT (15,4 versus 25,7 mois [HR = 1,54 ; p = 0,069]). Il n'existait pas de différence en termes de diminution de FEV, ni de pharmacocinétique de la daunorubicine, ce qui suggère que l'ELT n'affectait pas l'exposition aux anthracyclines.

Commentaire. Ces résultats, assez inattendus compte tenu des études antérieures dans les LAM réfractaires, ne montrent pas de bénéfice à ajouter de l'eltrombopag pendant la chimiothérapie d'induction des LAM. Au contraire, il semble même qu'il y ait plus d'effets indésirables graves et une tendance à une survie inférieure dans le bras expérimental. Les auteurs n'ont pas réussi à trouver une explication satisfaisante, pharmacocinétique notamment, à ces résultats négatifs.

Références

• Frey N et al. Eltrombopag treatment during induction chemotherapy for acute myeloid leukaemia: a randomised, double-blind, phase 2 study. Lancet Haematol 2019;6(3):e122-e131.

Liens d'interêts

M. Duchmann déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie