Dossier

Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'adulte

Mis en ligne le 11/10/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 822,61 Ko)

Le paysage de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) de l'adulte a connu depuis les années 2000 de considérables changements ayant permis de doubler l'espérance de vie à 5 ans, qui se situe désormais autour de 60 %. Les évolutions les plus marquantes sont : l'identification de facteurs de risque, dominés par l'oncogénétique et la maladie résiduelle, stratifiant de nouvelles indications de greffe de cellules souches hématopoïétiques ; la modification des schémas de chimiothérapie des LAL-T et des LAL-B Philadelphie-négatives selon un mode plus pédiatrique, accompagnée d'une optimisation des traitements spécifiques et de support ; l'avènement de la thérapie ciblée par inhibiteurs de la tyrosine kinase BCR-ABL dans les LAL à chromosome de Philadelphie et par rituximab dans les LAL-B CD20+.
De nouvelles thérapies ciblées ouvrent aujourd'hui des perspectives très prometteuses, avec surtout divers agents d'immunothérapie en plein développement.

Liens d'interêts

F. Huguet déclare avoir des liens d’intérêts avec Amgen, BMS, Incyte, Jazz Pharma, Novartis et Pfizer.
S. Tavitian n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Françoise HUGUET

Médecin, Hématologie, CHU TOULOUSE HOPITAL PURPAN, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
Mlle Suzanne TAVITIAN

Médecin, Hématologie, purpan , toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL)
Mots-clés