Dossier

Myélome multiple

Mis en ligne le 22/02/2021

Auteurs : Dr Murielle Roussel

Lire l'article complet (pdf / 336,53 Ko)

Le traitement du myélome multiple (MM) reste marqué cette année par l'immunothérapie au sens large, avec l'essor des anticorps monoclonaux bispécifiques – DuoBody® ou BiTE® (Bispecific T-cell Engagers) –, anti-BCMA, anti-GPRC5D, anti-FcRH5, etc., l'engouement persistant (et c'est bien là le hic) pour les cellules T à récepteur antigénique chimérique (CAR T), quels qu'ils soient (autologues, allogéniques), et même les prémices des CAR NK, ainsi que le positionnement des nouveaux immunomodulateurs, les agents CELMoD. Le daratumumab a encore occupé la scène du traitement de 1re ligne, de la rechute et de l'amylose AL, le plus souvent en association avec les IMiD et/ou les inhibiteurs du protéasome (IP). Pour rester plus classique, le melphalan 200 avec autogreffe conforte son rôle pivot dans le traitement de 1re ligne des patients éligibles (on ne parle plus d'âge).



FIGURES

Références

1. Sanchorawala V et al. Safety, tolerability, and response rates of daratumumab in relapsed AL amyloidosis: results of a phase II study. Blood 2020;135(18):1541-7.

2. Roussel M et al. A prospective phase II trial of daratumumab in patients with previously treated systemic light-chain amyloidosis. Blood 2020;135(18):1531-40.

3. Palladini G et al. Daratumumab plus CyBorD for patients with newly diagnosed AL amyloidosis: safety run-in results of ANDROMEDA. Blood 2020;136(1):71-80.

4. Kastritis E et al. Subcutaneous daratumumab + cyclophosphamide, bortezomib, and dexamethasone (CyBorD) in patients with newly diagnosed light chain (Al) amyloidosis: primary results from the phase III ANDROMEDA study. ASCO® 2020, abstr. LB2604/EHA Library.

Liens d'interêts

Le Dr Murielle Roussel n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteur
Dr Murielle ROUSSEL

Médecin
Hématologie
CHU Dupuytren, Limoges
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Myélome multiple