Notice (8): Undefined index: Magazineoffer [APP/Plugin/Front/Controller/FrontAppController.php, line 542]
La bonne année !
Editorial

La bonne année !

Mis en ligne le 20/12/2018

Mis à jour le 21/12/2018

Auteurs : Frédérique Penault-Llorca

Télécharger le pdf (pdf / 66,24 Ko)

Encore une grande année pour Correspondances en Onco-Théranostic !

Nous finissons 2018 avec un numéro spécial sur les entités moléculaires en pathologie gynécologique “basse”, qui fait un point exhaustif et pratique sur les avancées récentes dans la compréhension de l'oncogenèse, la classification de ces tumeurs et les implications pour notre pratique quotidienne.

Ce numéro est introduit par un article de Florence Joly, qui nous donne son point de vue de clinicienne sur l'évolution formidable qu'a connue récemment la pathologie gynécologique avec la caractérisation de populations éligibles à de nouveaux médicaments comme les inhibiteurs de PARP ou l'immunothérapie. La pathologie du col utérin, dominée par l'effet des papillomavirus, est abordée par Pierre-Alexandre Just. La pathologie moléculaire des carcinomes de l'endomètre, avec le découpage selon les altérations génétiques, est développée par Carine Ngo et Catherine Genestie. Guillaume Bataillon nous détaille les entités moléculaires des tumeurs ovariennes, et Aurore L'Herminé-Coulomb, les maladies trophoblastiques. Ce dossier se termine par une mise au point technique par Patrick Arnaud-Coffin sur les mutations de BRCA1/2 et les inhibiteurs de PARP. Elle parachève ce dossier et complète également les points abordés dans le numéro 3 de 2018 par Yves-Jean Bignon montrant le caractère aujourd'hui incontournable de la recherche du statut BRCA muté pour les patientes atteintes d'un carcinome ovarien de haut grade.

Vous retrouverez aussi le classique point de vocabulaire de Jean-Joseph Julaud, sur le mot “somatique”, et l'écho des congrès avec la cueillette de Magali Lacroix-Triki à l'ESMO 2018.

Voilà une belle façon de finir l'année, commencée avec un numéro spécial sur les cellules et l'ADN circulants, puis avec ce beau dossier sur la pathologie osseuse et avec notre livraison d'automne qui faisait le point sur la génétique somatique et constitutionnelle.

Avec toute l'équipe de rédaction, nous vous préparons pour 2019 de beaux dossiers sur la pathologie digitale ou les nouveautés en immunothérapie, entre autres sujets.

Nous vous souhaitons à vous et à vos proches de belles fêtes de fin d'année et vous donnons rendez-vous en 2019 !

Liens d'interêts

F. Penault-Llorca déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Roche, BristolMyers Squibb et MSD.

auteur
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie gynécologie