Dossier

Les cancers ORL liés aux virus

Mis en ligne le 13/07/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,18 Mo)
»» La diminution des facteurs de risque classiques des cancers ORL que sont le tabac et l'alcool a permis de montrer le rôle croissant et maintenant largement prépondérant du papillomavirus humain (HPV) dans les cancers de l'oropharynx. Sur le plan moléculaire, ce groupe de cancers est totalement différent des cancers habituels. Le pronostic en est bien meilleur ; l'infection par l'HPV est en effet un facteur pronostique indépendant, qui doit à l'avenir être pris en compte dans les essais cliniques pour la stratification. Ce meilleur pronostic fait réfléchir actuellement à une désescalade thérapeutique. De même que pour les cancers du col utérin, la vaccination anti-HPV pourra sans doute diminuer considérablementle nombre de ces cancers.
»» Le deuxième type de cancer viro-induit est le cancer du cavum, lié au virus d'Epstein-Barr (EBV). Sa répartition géographique est particulière, et il est traité par radiochimiothérapie.
auteur
Dr Jérôme FAYETTE

Industrie Pharmaceutique
Centre Léon Bérard, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie générale,
Oncologie ORL
Mots-clés