Dossier

Introduction – La pathologie ORL est certainement une des spécialités qui a connu le plus de bouleversements au cours des 20 dernières années

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : V. Costes-Martineau

Le premier bouleversement a été l'émergence du carcinome épidermoïde de l'oropharynx lié au papillomavirus humain (HPV) qui s'est accompagnée d'importants changements dans notre pratique courante. Désormais, les carcinomes de l'oropharynx sont clairement différenciés des carcinomes de la cavité orale, la détection de l'expression de P16, considéré comme un bon indicateur de la présence d'HPV dans cette topographie, est devenue un examen de routine et nous savons dorénavant reconnaître les marquages non spécifiques fréquents d'une vraie intensité forte et diff use de plus de 70 % des cellules tumorales. Un nouveau paradigme est la disparition du concept de carcinome in situ dans cette localisation. En effet, les cryptes amygdaliennes ont une membrane basale absente ou discontinue avec présence de capillaires intraépithéliaux, impliquant la possibilité de métastases, alors que la lésion primitive reste très superficielle. ( ... )

Liens d'interêts

V. Costes-Martineau déclare ne pas avoir deliens d’intérêts enrelation aveccetarticle.

auteur
Pr Valérie COSTES-MARTINEAU

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
CHU, Montpellier
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic