Editorial

Joyeux anniversaires !

Mis en ligne le 23/09/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 657,74 Ko)
Le congrès de l'ASCO® (American Society of Clinical Oncology) a fêté ses 50 ans en 2014. L'occasion pour les oncologues de célébrer les immenses progrès réalisés dans leur discipline au cours de toutes ces années, la guérison de certains cancers, le démembrement moléculaire des pathologies et l'avènement de la médecine dite “de précision”.
L'USCAP (United States and Canadian Academy of Pathology) soufflait, plus discrètement, 103 bougies. Là aussi, pourtant, que de progrès, que de profondes mutations, durant toutes ces années ! Au moins 4 générations de pathologistes qui auront connu les autopsies à tour de bras, le microscope monoculaire, la macroscopie à mains nues. Ils auront néanmoins tout décrit ou presque au début du XXe siècle. Puis, grâce aux progrès de la technologie, à la microscopie électronique, à l'immunohistochimie, nos aïeux auront tout reclassé. Petit à petit, les pathologistes sont sortis des sous-sols des hôpitaux pour prendre part aux concertations pluridisciplinaires. Ils ont également participé au démembrement moléculaire des tumeurs, d'abord en hématologie, puis dans les tumeurs solides. Gardiens des tissus, ils ont gagné au fil des années en rigueur et en qualité.
auteur
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie générale
thématique(s)
Radiothérapie
Mots-clés